Les parcs et jardins comme élément du développement urbain et de l'identité régionale



Les paysages de jardins et parcs sont une partie du patrimoine culturel de l'industrie de la région. Les jardins et parcs historiques, tout comme les bâtiments de l'architecture industrielle, sont le miroir de l'histoire de l'habitat, et de l'histoire sociale et économique de la Région de la Ruhr.

 

 


        La Région


"Das Ruhrgebiet", la Région de la Ruhr est difficile à formuler seulement en quelques mots : Dans la Région de la Ruhr vivent 5,3 millions d'habitants, soit 30 % de la population de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie sur seulement 13 % de la surface du Land. L'Union Régionale de la Ruhr regroupe 11 arrondissements-villes et quatre arrondissements ruraux. Dans cette structure polycentriste, une métropole dominante fait défaut. Le cours des deux fleuves la Ruhr et l'Emscher allant d'est en ouest joue encore un rôle déterminant dans le développement de la structure de l'habitat et la mise en valeur de la région.

 

 


        Le paysage des jardins et parcs dans la Région de la Ruhr


Les paysages de jardins et parcs dans la Région de la Ruhr (Ruhrgebiet) constituent une partie du patrimoine culturel de l'industrie de la région. Les jardins et parcs historiques, tout comme les bâtiments imposants de l'architecture industrielle, sont le miroir de l'histoire de l'habitat et de l'histoire sociale et économique de la Région de la Ruhr.
L'histoire des jardins et parcs débuta par les jardins de conception géométrique, baroque, situés près des châteaux forts, cloîtres, châteaux et manoirs datant de la période préindustrielle de la Région de la Ruhr. Au début du XIXe siècle, ces jardins en "style français" furent transformés en jardins paysagers de "style anglais", ce qui correspondait à la mode d'aménagement de l'époque reflétant l'esprit du rationalisme et du libéralisme.