Les Routes Régionales


Observer, sentir, déguster, vivre et découvrir



Les parcs et les jardins du Réseau Européen des Jardins sont des points de départ parfaits pour partir à la découverte de l’art paysager propre à chaque région participante et pour découvrir leur identité historique et culturelle: Au visiteur s'offrent aussi bien des nouveautés que des trésors cachés. Il peut observer d’un autre œil des choses connues et apprécier les particularités d’un paysage culturel!

Ces neuf routes des jardins, situées en Angleterre, en Allemagne et en France ont chacune une devise qui souligne une caractéristique de la région. En tant que « chemins vers l’art paysager », les routes renforcent la prise de conscience de l’importance des parcs et des jardins, de l'urbanisme, de la protection des monuments historiques, du tourisme culturel, du développement durable ainsi que de l’identité régionale.

Jusqu’à présent environ 220 parcs et jardins, musées, centres historiques et sites d'architecture moderne ainsi que des producteurs de produits régionaux et des parcs naturels sont représentés tout au long de ces routes. Que ce soit dans la région de la Loire, en Angleterre dans les paysages vallonnés du Cheshire ou bien en Allemagne dans les plaines du Bas-Rhin: En passant d'un jardin à l’autre on découvre la diversité et la particularité des régions européennes.

Les routes des jardins se sont aussi révélées d'excellents points de départ pour une plus ample coopération et le développement de l’économie régionale. Les thèmes régionaux font office d’éléments rassembleurs et de « ligne verte ». C’est pourquoi il n’est pas nécessaire de suivre les « chemins vers l’art paysager » dans un ordre précis. Car plus que le chemin en lui-même, le but des « chemins vers l’art paysager » est de faire découvrir des régions, d’acquérir de nouvelles expériences, pour chercher des lieux qui attirent l’attention des visiteurs. La présentation de la culture locale des jardins est clairement mise en avant dans les parcs et jardins des « routes régionales ». La visite de ces jardins qui méritent le nom de paradis donne un magnifique aperçu de l’héritage culturel commun des jardins d'Europe.

Exemple en Angleterre:
La région du Somerset située au sud-ouest se caractérise par des paysages restés intacts, des villes pleines de charme, de longues étendues de plage et de côtes ainsi que d’innombrables manoirs et jardins. Le jardin emblème d’Hestercombe avec son parc paysager datant du 18ième siècle, une terrasse de style victorien du 19ième siècle et un jardin formel de l’époque édouardienne illustre magnifiquement la culture traditionnelle des jardins britanniques.

Exemple en Allemagne:
Les routes des jardins en Nordrhein-Westfalen se basent sur des projets régionaux existants, entre autres la « REGIONALE links und rechts der Ems en Münsterland », la « Straße der Gartenkunst zwischen Rhein und Maas » ou le projet « Garten_Landschaft OstWestfalenLippe ». La Ruhrgebiet fut longtemps connue comme région industrielle. Aujourd'hui, les parcs et les jardins ont acquis de l'importance et sont partie prenante du nouveau développement urbain durable. Des espaces aménagés formellement aux manoirs, cloîtres, paysages industriels réaménagés – la route des jardins rend vivant le changement de structure de la Ruhrgebiet!

Exemple en France:
Un réseau dense de fleuves, 450 kilomètres de côtes, de vastes champs et les châteaux de la noblesse locale marquent la région de la vallée ouest de la Loire. Tout autour du jardin emblème, le Parc Oriental de Maulévrier, on découvre d’autres merveilles de l’art paysager. Le parc est un des plus grands jardins japonais d'Europe avec 300 sortes de plantes et des installations lumineuses. La région invite le visiteur à des découvertes culturelles et culinaires: de l’élaboration des vins et cidres en passant par les poissons et les huîtres de l’Atlantique jusqu’à la visite du musée des marais salants sur la presqu’île de Guérande. C’est dans ce contexte que l’art paysager prend toute sa dimension et invite le visiteur à observer, sentir, déguster, vivre et découvrir!

Le but de l’EGHN est d’agrandir le réseau à d’autres régions intéressantes. Ainsi le visiteur aura le choix entre de nombreuses possibilités alléchantes, de connaître la culture des jardins sur un plan régional et d’apprendre ainsi à l’apprécier et à acquérir un aperçu du principe européen du Réseau des Jardins.

Les guides et les rapports (en anglais - sauf indication contraire):

EGHN_Case Study "Gardens cultivating local pride and regional standing" (pdf-file, 2 MB)

EGHN_Case Study "Gärten fördern lokale Strukturen und regionale Identität" (pdf-file, 2 MB, allemand)

EGHN_Case Study "Les jardins promeuvent les structures locales et l'identité régional" (pdf-file, 2 MB, français)

EGHN_Paper on voluntary work "Renaissance bürgerschaftlichen Engagements" (pdf-file, 0,3 MB, allemand)

EGHN_Value and impact assessment of Tatton Park (pdf-file, 0,9 MB)

EGHN_Route Ostwestfalen-Lippe (pdf-file, 4,8 MB, allemand, français, anglais)

EGHN_Route Münsterland (pdf-file, 5,5 MB, allemand, français, anglais)

EGHN_Route Ruhrgebiet (pdf-file, 3,6 MB, allemand, français, anglais)

EGHN_Route Rheinland (pdf-file, 4,2 MB, allemand, français, anglais)



.