Dunham Massey

Le jardin

Dunham Massey est un ancien parc à daims, comprenant également une "Georgian House" (Maison de l'Epoque Géorgienne) et des jardins formels. Aujourd'hui, il est sous la responsabilité du National Trust et il a une longue et riche histoire remontant jusqu'au XIVe siècle. Le parc à daims fut mentionné la première fois en 1362. Dunham Massey, y compris ses bordures richement plantées et ses arbres majestueux est décrit comme un jardin vraiment au goût des amateurs d'horticulture. Les vues et les odeurs changent au fil des saisons. La demeure donne un bon aperçu du passé et elle a une histoire sociale unique.



La douve originale entourant le vieux manoir a partiellement subsisté comme lac d'ornement et il est possible qu'il ait eu ici un château à une certaine époque. En effet, il y a les restes d'une motte normande (un mont artificiel au sommet plat sur lequel se trouvait généralement un fort ou un château). L'eau de la douve fait encore fonctionner un moulin à eau de l'époque Jacobéenne. La demeure originale de style Tudor construite en 1616 fut remplacée au XVIIIe siècle par une maison de style Georgien, un bâtiment assez ordinaire en briques reflétant la situation financière de la famille à cette époque. La structure actuelle est le résultat des grands travaux de restauration et de transformation effectués pendant les années Edouardiennes par l'architecte Compton Hall qui a créé ainsi la maison telle que l'on peut la voir aujourd'hui : élégante et attrayante, mais sans luxe provocant.

Un nombre d'allées disposées en rayons dans le parc ont été aménagées au XVIIe siècle. Un troupeau de daims vagabonde encore dans le parc à daims couvrant une superficie de 250 acres [100 hectares]. De nos jours, les jardins comptent parmi les plus beaux du Nord-Ouest de l'Angleterre. Ils furent développés environ au XVIIe siècle et ils comprennent des terrasses, des parterres et deux jardins utilitaires. Par la suite, on ajouta des surfaces engazonnées fleuries et une orangerie. Dunham Massey est célèbre pour ses nombreux arbres âgés et buissons, ses bordures d'herbacés et ses plantes aquatiques. Certaines sections du jardin sont aménagées en style français.



Les sols de Dunham Massey sont acides et donc favorables aux plantes aimant l'humidité. Au printemps, on peut voir un voile de campanules dans les forêts ombragées. En été, il y a des pavots bleus de l'Himalaya et en automne plus de 60 espèces d'hortensias séduisent par leurs belles couleurs. Dans les années 1790, on planta des hêtres rouges, encore visibles aujourd'hui à proximité de l'orangerie.

Le domaine fut le lieu de résidence de la Famille Booth pendant des générations. Sir Robert Booth était Shérif du Cheshire au milieu du XVe siècle. Les comtes successifs furent largement impliqués dans les événements politiques du XVIIe siècle. Pendant la Guerre Civile, ils étaient du côté du Parlement. A la mort du second Comte, sa fille épousa un membre de la Famille Grey qui alors hérita de Dunham Massey. La Famille Grey eut une histoire malheureuse, en particulier Lady Jane Grey qui fut reine seulement pendant neuf jours avant d'être déchue, puis exécutée. Au XVe siècle, les beaux-fils de Sir John de Grey, les "Princes in the Tower" (les Princes dans la Tour de Londres) y furent également assassinés, afin qu'ils ne puissent pas accéder au trône

Au XVIIIe siècle, le deuxième Comte de Warrington, George Booth créa une des plus grandes collections d'objets en argent des maisons campagnardes. La collection comprenait plus de 1.000 pièces en argent de l'époque Huguenote. Elle fut dispersée au XIXe siècle, mais on a réussit à la rassembler partiellement dans les années 1920 et 1930. Aujourd'hui, environ un cinquième de la totalité de la collection est à nouveau dans la maison et elle est présentée régulièrement au public.



Selon une légende, un architecte aurait fait une chute mortelle du toit du manoir pendant une des nombreuses périodes de rénovation. Bien qu'il s'agissait d'un accident, certains croient que cette chute était due à une querelle, mais cela n'a jamais été prouvé. Quelle que soit la vérité, on raconte que l'esprit de cet homme a été aperçu, errant dans les bâtiments et dans le site extérieur.

Depuis 1976, Dunham Massey est sous la responsabilité du National Trust. Environ trente pièces sont ouvertes au public, entre autres la bibliothèque avec un crucifix de Grinling Gibbons et la "Tudor Long Gallery" abritant la peinture ayant la plus grande valeur de Dunham Massey : Mars, Venus and Cupid with Saturn as Time de Guercino. Une visite vous fera faire le tour des quartiers des domestiques et vous donnera un aperçu de ce qu'était la vie "below stairs" ("sous l'escalier").
.





 

E