Landschaftspark Duisburg Nord


La métamorphose d'un paysage industriel

 

 

Les hauts-fourneaux désaffectés, accueillant aujourd'hui le Musée de l'Industrie, sont le centre du "Landschaftspark Duisburg Nord" (Parc Paysager de Duisburg nord). Le parc a une superficie de 200 hectares et se compose de diverses surfaces désaffectées qui furent autrefois utilisées par l'industrie. Le terrain présente une très grande diversité, en raison de la topographie fortement transformée, des différents substrats du sol et de la végétation qui y poussa spontanément.

Le "Wasserpark" (Parc des Eaux) avec le système de l'Alten Emscher est un des éléments du parc. Les eaux sont collectées dans des conduites ouvertes et dans les anciens systèmes de tuyaux, mis en scène de façon spectaculaire.

Les remblais des voies ferrées situés à différentes hauteurs divisent clairement le parc en différents secteurs. Toutes les zones du parc sont reliées les unes aux autres par l'ancien système de chemin de fer de l'usine. Ils constituent le "Bahnpark" (Parc des Voies Ferrées).

La "conception de la végétation" est basée sur le potentiel existant, constitué d'une végétation variée ayant poussé spontanément. En raison des conditions des différents emplacements et des diverses périodes de mise en désaffection, des plantes d'une variété toute particulière purent s'établir.

Les "Gärten im Park" (Jardins dans le Parc) se trouvent à des endroits particulièrement sélectionnés. C'est ainsi que sur l'emplacement de l'ancienne usine de traitement de scories les jardins des trémies de scories furent réalisés dans les soutes jardins, protégées par les murs en béton.

Un jardin campagnard a été aménagé dans la zone de l'ancienne cour du "Ingenhammshof". Jonathan Park réalisa les effets lumière qui donnent au parc son visage nocturne.