Le Kurpark Bad Wildungen


Un parc pour le corps, l'esprit et l'âme

Déjà à partir du XVIe siècle les curistes venaient à Wildungen. Au début il s'agissait principalement de membres de la noblesse, plus tard de toutes les couches sociales. Il y a toujours eu entres autres beaucoup de célébrités. En 1818, la sœur des frères Grimm, Lotte y fit également une cure, accompagnée de son frère Ludwig Emil. Le développement rapide de la vie thermale à la fin du XIXe siècle mena à la naissance du quartier thermal avec ses constructions prestigieuses des deux côtés de la Brunnenallee, à l'ouest de la vieille ville de Wildungen.

Bad Wildungen

Un parc thermal fut aménagé sur un versant de la vallée adjacent. L'ancien bâtiment des eaux de la Source Georg Viktor fut remplacé en 1890 par un promenoir et buvette en fonte, construction typique à cette époque. Aujourd'hui encore, la construction érigée ultérieurement en 1929 délimite à cet endroit le parc de la forêt entourant celui-ci. Le bâtiment abrite le Quellenmuseum (Musée des sources) ainsi que le " Quellendom " (Dôme des sources) dédié aux eaux minérales de Wildungen et où l'on sert des eaux en provenance de trois sources thermales.

Le parc est composé de grandes surfaces engazonnées et d'une abondance de fleurs toujours changeantes dans des plates-bandes ornementales le long du chemin principal ainsi que d'une grande variété de ligneux datant de l'époque de la création du parc. Certains sont des spécimens exotiques remarquables comme un cryptomeria japonais, un peuplier à grandes feuilles chinois, un ginkgo et un tulipier ou bien un séquoia de grandeur notable.

Bad Wildungen

Le parc thermal historique s'étire jusqu'au Maritim-Badehotel et l'ancien pavillon de concert en forme de coquille au-delà de l'étang " Fackelteich ". À partir de l'autre côté de la rue, " L'escalier du soleil " aux grandes dimensions marque la transition vers le parc de l'Exposition régionale d'horticulture de 2006. Ce point d'accès conçu comme ensemble de marches et de rampes encadrées de haies d'aubépines et de surfaces couvertes d'une profusion de fleurs toujours changeantes permet d'avoir une vue d'ensemble sur le vallon du Bornebach s'étirant en contrebas du quartier thermal. Ce vallon a retrouvé son apparence d'origine à la suite de mesures de renaturation et la plantation de ligneux et d'herbacées vivaces de provenance locale. Cet espace s'étirant longuement offre toutes sortes d'activités autant pour les curistes que pour les visiteurs de tout âge. Il est relié au quartier thermal situé plus haut par des sentiers pédestres.

Bad Wildungen

À proximité de l'escalier, les divers aspects de fond sont exprimés par les éléments horticoles. Le " Gartenforum " présente des jardins différents de thème central : le jardin campagnard, le jardin d'ombre, le jardin des senteurs et le jardin à motifs, alors que les " Goldenen Gärten " évoquent les temps de splendeur, l'époque dorée de la ville thermale vers 1900. Sept grands pots à carreaux dorés se trouvent près d'un mur d'appui et sont en rapport avec les sept salons et cabinets encadrés de haies de troènes et de charmes. Leur végétation comprend des herbacées vivaces, des arbres et buissons et des fleurs, présentant une couleur jaune à la floraison ou portant des fruits. Les quatre traits de caractère humain, la vertu, la luxure, le loisir et la vanité ainsi que les grands thèmes, l'éphémère, l'éternité et le retour y sont représentés symboliquement par le choix de plantes et d'objets spécifiques.

Un peu plus loin se trouvent les " jardins de l'expérience ", également entourés de haies. Ils s'adressent aux cinq sens, l'ouie, la vue, l'odorat, le goût et le toucher. Les matériaux et plantes ici sélectionnés procurent détente et bien-être aux visiteurs, des éléments importants constituant une bonne santé.

Près de l'embouchure du ruisseau Bornebach dans la Wilde se trouve le " Quellentunnel " (Tunnel de la source). Ce large tunnel de couleur bleu intensif traverse le " Riesendamm " construit au XIXe siècle pour faire une rue de jonction et forme une nouvelle liaison spacieuse vers le Königsquellenpark. Le terrain en contrebas de la colline du Schloss Friedrichstein s'élargit ici pour former un paysage de prairie alluviale où l'on conserva le biotope humide caractéristique avec sa forêt marécageuse typique. En prenant une grande passerelle en bois, les visiteurs peuvent approcher cette " plaine alluviale à l'état pur " sans se mouiller les pieds.

Un petit parc avec des chemins droits, de beaux arbres anciens entourant le pavillon octogonal de la source Königsquelle, découverte en 1869, fait contraste avec le paysage naturel du ruisseau. L'eau, ses qualités pour la santé et ses caractéristiques esthétiques attrayantes sont également mises en valeur dans l' " Aqua-Choros ", créé à l'occasion de l'Exposition horticole et se trouvant près de l'entrée sur le côté est du Königsquellenpark. Le bassin en forme de labyrinthe avec ses jeux d'eau variés sert pour l'hydrothérapie. Il est entouré de surfaces engazonnées et de plates-bandes d'herbacées vivaces de forme géométrique régulière et met un accent particulier sur ce secteur du parc.

Text: Gerd Fenner