Auberge de la Fontaine aux Bretons

A l’Auberge La Fontaine aux Bretons, vivez une étape des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle dans une ancienne ferme au charme authentique. En effet, les pèlerins s’arrêtaient ici même afin de se rafraîchir à la fontaine qui se trouve maintenant au centre du potager. Cette courte halte leur permettait de reprendre des forces pour continuer leur chemin.

Le potager de l’auberge a une double vocation. C’est à la fois un potager ornemental conçu en 1999 par le paysagiste Olivier Damée et un jardin de production pour les cuisines de l’auberge. Olivier Damée a eu la volonté de préserver l’intégrité du site et créer un subtil équilibre qui permet à l’ensemble de la végétation de se développer harmonieusement. Dans ce jardin « pluriel », l’authenticité est maîtresse.

Dans le potager clos, les allées fleuries bordées de poiriers taillés en cordon encadrent les plates-bandes de légumes destinés à la cuisine de l’auberge. Les carrés de plantes aromatiques accompagnent le visiteur jusqu'à l'entrée du restaurant. Terrasses dallées ou engazonnées, fleuries de rosiers, clématites, plantes vivaces et cloisonnées de plessis d’osier assurent la transition entre le bâtiment et les jardins environnants. Derrière la terrasse du couchant, la pièce d’eau plantée de nymphéas constitue un espace propice à la détente et au farniente.

Site CIMG0012 DSC_0091 Entre

Le reste des prairies, en partie boisée, constitue des espaces idéaux pour la promenade. On y croise des animaux de race en voie de disparition : Vache Nantaise, Porc Blanc de l’Ouest, Mouton des Landes de Bretagne, Mouton d’Ouessant, Chèvre des Fossés, Dindon des Ardennes ou Coucou de Rennes, qui contribuent à recréer l’atmosphère de l’ancienne ferme.

La présence de la mer constitue un élément incontournable de l’environnement paysager du site. Les amoureux de vélo pourront se rendre sur le site en empruntant le circuit « Vélocéan ». Marc Levilain, jardinier régisseur, prépare chaque jour la renaissance des 12 hectares de terrain entourant les bâtiments et dominant la baie de Bourgneuf. En concertation avec le chef de cuisine, Marc Levilain programme les cultures : les variétés et quantités tiennent compte des souhaits du chef de cuisine et de la consommation du restaurant. L’auberge accorde donc une large place aux plantes condimentaires et aromatiques. Dans ce jardin d’inspiration médiévale, sont cultivés chaque année en plein air trente à quarante légumes différents, ainsi qu’une quarantaine de plantes condimentaires et aromatiques. La vigne, la plus maritime de la région, a été replantée. Deux cépages ont été choisis : le chenin et le grolleau gris. Les premières vendanges ont été réalisées en 2001 et ont été une étape importante dans la renaissance du domaine. Vous pouvez désormais goûter le Chenin Saint-Joseph à l'Auberge.

Potager ne Vue Mer Vache Nantaise

Votre tête est pleine de senteurs : odeurs marines, de sable, de fleurs et de fruits de la campagne… laissez votre sens olfactif vous guider encore jusqu’à l’odeur de feu de bois ! Autour de l’imposante cheminée de l’auberge, venez redécouvrir le goût d’une cuisine délicate et généreuse, réalisée avec des produits du terroir. Les maîtres aubergistes vous feront savourer des moments de plaisirs, grâce aux talents renommés de Michel Pavageau (la Cigale à Nantes) et de Fabrice Guilleux. Vous apprécierez aussi l’auberge pour son art de vivre authentique et fidèle au cadre tout droit sorti du temps passé. Les murs en pierres apparentes côtoient les mezzanines boisées et les poutres séculaires. Meubles d’un autre âge, confortables divans aux couleurs ocres, décoration sur le thème de la nature…Laissez-vous bercer par ce charme et prolongez votre séjour dans la résidence : l’auberge propose l’hospitalité aux amoureux de la nature, promeneurs du sentier douanier enivrés de brises marines.